Mondial 2022 au Qatar : les sélections africaines ont-elles une chance ?


Le tirage au sort n’aura pas été favorable aux cinq sélections africaines qualifiées pour le Mondial de football, qui doit s’ouvrir au Qatar le 20 novembre. Seul le Sénégal a été relativement épargné, mais il ignore encore s’il pourra compter sur sa star blessée, Sadio Mané.

Samuel Eto’o, l’ancien capitaine et buteur des Lions indomptables, désormais président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), a toujours vu grand. Celui qui fut l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du football africain avait prédit il y a quelques mois que le Cameroun serait champion du monde au soir du 18 décembre.

Voir l’article source :

Mondial 2022 au Qatar : les sélections africaines ont-elles une chance ?

Qatar 2022 : les miracles géopolitiques d’Hervé Renard…


« Le sport ne doit pas être politisé », répètent en boucle ceux qui n’ont pas le cœur à boycotter un mondial de football qatarien indéfendable sur les plans de l’écologie et des droits humains. Il est pourtant des clins d’œil que le sport fait à la géopolitique.

Au moment où des rues sahéliennes souhaitent s’émanciper des expertises françaises, c’est avec l’Arabie Saoudite que le sélectionneur Hervé Renard brille en Coupe du monde. Ce même « sorcier blanc » qui traîna ses guêtres de la Zambie à l’Angola, en passant par la Côte d’Ivoire et le Maroc…

Voir l’article source :

Qatar 2022 : les miracles géopolitiques d’Hervé Renard…

 

Afrique : des états généraux pour réanimer la santé


La santé en Afrique vit une période charnière de son histoire. L’essor des maladies chroniques, le vieillissement, la réduction de la durée moyenne des séjours à l’hôpital, la pauvreté – à cause de laquelle la plupart des usagers peinent à se prendre en charge –, les dysfonctionnements d’origine humaine, organisationnelle et/ou technique, l’absence de systèmes de management de la qualité, en sont l’illustration parfaite.

Face à ces faiblesses, auxquelles on pourrait ajouter l’absence d’éthique professionnelle et le peu d’implication de certains acteurs du secteur, il serait urgent d’ouvrir les états généraux de la santé en Afrique. Cela impliquerait, au préalable, la mise sur pied d’un comité consultatif interafricain de santé.

Voir l’article source :

Afrique : des états généraux pour réanimer la santé

À Harlem, le français fait le poids


 

« Quand j’habitais en Pennsylvanie, j’avais oublié mon français », se souvient Suleimane Niasse, gérant de la pâtisserie Des Ambassades située à l’angle de la 119e Rue et du boulevard Frederick Douglass, à New York.

L’homme d’origine sénégalaise a immigré aux États-Unis il y a plus de 20 ans. En 2007, son choix de s’installer dans Harlem lui a permis, à sa grande surprise, de renouer avec le français, sa langue maternelle avec le wolof.

Les rues de Central Harlem bouillonnent de vie en cette fin d’automne. La musique d’un saxophoniste se mêle au brouhaha des automobiles. Un soleil discret filtre à travers les nuages pour éclairer les façades classiques des édifices de part et d’autre des rues. Des vendeurs offrent mangues, citrons et cacahuètes dans des étals sur les trottoirs.

Voir l’article source :

À Harlem, le français fait le poids