Avis de décès


La Maison de l’Afrique Montréal et l’Africa Web Festival offrent leurs condoléances à leur collaborateur, François Bugingo, ainsi qu’à sa famille, suite au décès de son père, Kalimantoke Bugingo, survenu le 4 juillet, et dont les funérailles ont eu lieu le 13 juillet à Ottawa.

Que son âme repose en paix.

Union africaine : les enjeux du sommet de Niamey


Les chefs d’État des pays membres de l’Union africaine se réunissent dimanche et lundi à Niamey pour un sommet principalement consacré à la Zone de libre-échange continentale (Zlec).

Ce sommet est en grande partie consacré à la mise en œuvre de l’accord portant sur la création de la Zone de libre‑échange continentale (Zlec).

Relancé par Alpha Condé, ce vieux projet est l’un des étendards de l’agenda 2063 de l’Union africaine. Il était en discussion depuis 2012 et vise à créer un marché commun de 1,2 milliard d’habitants, dont le PIB cumulé avoisinerait 2 500 milliards de dollars.

Voir l’article source :

Union africaine : les enjeux du sommet de Niamey

 

De l’urgence de protéger les données personnelles des Africains


Depuis l’entrée en vigueur dans l’Union européenne du Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD), le monde semble être divisé entre les états qui protègent la vie privée de leurs citoyens et… les autres. Les pays africains se situent plutôt dans cette seconde catégorie.

Une incongruité : le continent aiguise les appétits de multinationales du numérique, qui veulent globaliser leurs services dans l’hémisphère Sud. Le moment est opportun pour imposer à ces entreprises le respect des données des utilisateurs. Le développement du cyberespace africain s’est accompagné d’une d’inflation de lois réprimant la cybercriminalité – sans que la matière première de cette économie, à savoir les données personnelles, n’en soit pour autant moins vulnérable. Si de nombreux textes condamnent l’introduction frauduleuse dans les systèmes d’information ou l’utilisation illégale de données informatiques, seuls 23 états sur 55 ont adopté des mesures juridiques relatives à la protection des données personnelles. Mais une loi, sans la force nécessaire à son application, est insignifiante : sur ces 23 pays, 9 à peine se sont dotés d’une autorité chargée de faire respecter les textes.

Voir l’article source :

De l’urgence de protéger les données personnelles des Africains

Gafam : l’Afrique face aux géants du Web


Protection des données personnelles, souveraineté numérique, fiscalité, lutte contre les fake news… Quelles stratégies le continent doit-il mettre en place pour encadrer l’offensive des Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft, etc. ?

Du Cap à Dakar et de Nairobi à Lagos en passant par Accra, jamais les incubateurs de start-up financés par les géants américains de l’Internet n’avaient autant essaimé sur le continent.

Voir l’article source :

Gafam : l’Afrique face aux géants du Web

Sénégal: des réserves de gaz estimées à plus de 910 milliards de m3


Le Sénégal dispose de réserves en gaz naturel qui le placent parmi les premiers du continent africain. Les réserves découvertes à ce jour classent le pays au 5e rang africain et au 27e rang mondial.

Le Sénégal va rejoindre le cercle des producteurs et exportateurs de gaz naturel à partir de 2021. Une situation qui suscite moult interrogations sur les réserves réelles du pays et l’impact de cette nouvelle richesse pour le pays de la Téranga.

Voir l’article source :

Sénégal: des réserves de gaz estimées à plus de 910 milliards de m3

CEDEAO: les chefs d’Etat pour la mise en œuvre rapide du visa unique


La monnaie unique n’a pas été le seul sujet traité par les dirigeants de la CEDEAO lors de la 55e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement des pays de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO).

Ainsi, les chefs d’Etat de la région ont aussi demandé, dans le cadre des recommandations de cette session, l’accélération de la mise en place de l’Ecovisa, un visa unique de type Schengen permettant à son détenteur de circuler librement dans l’espace sous régional ouest-africain.

Voir l’article source :

CEDEAO: les chefs d’Etat pour la mise en œuvre rapide du visa unique

pourquoi cette ruée des compagnies aériennes africaines vers les Amériques?


La ruée des compagnies aériennes africaines vers les Etats-Unis, le Canada et l’Amérique Latine se poursuit. Il ne se passe pas un mois sans qu’une compagnie du continent n’annonce l’ouverture d’une nouvelle ligne entre le continent africain et les Amériques. Si pour certaines compagnies, il s’agit de renforcer leur présence sur cet important marché, pour d’autres, il s’agit d’ouvrir de nouvelles destinations aériennes pour capter une partie de ce trafic Amérique-Afrique largement dominé encore par les compagnies aériennes européennes.

A travers ces vols transatlantiques, les compagnies aériennes, notamment Royal Air Maroc (RAM), Ethiopian Airlines, South Africain airlines, Kenyan Airways, EgyptAir, Cabo Verde Airlines, …, comptent attirer des passagers africains qui transitent jusqu’à présent majoritairement par les hubs d’Europe et du Moyen-Orient.

Voir l’article source :

Pourquoi cette ruée des compagnies aériennes africaines vers les Amériques

Dakar futur hub de l’Afrique numérique ?


L’année 2018 a été une année pivot pour les startups de la tech en Afrique : elles ont levé 1 milliard de dollars en equity, la majorité de cette somme étant allouée au trio de tête : Kenya, Nigeria et Afrique du Sud. Dans le top 10, un seul pays francophone émerge, avec 22 millions de dollars au compteur : le Sénégal.

Le pays veut devenir le hub de l’économie numérique en Afrique de l’Ouest, et s’en donne les moyens. Tandis que les incubateurs et accélérateurs fleurissent à Dakar, la capitale, des investisseurs déploient des initiatives pour repérer les startups les plus prometteuses, avec un objectif : créer 35 000 emplois dans les nouvelles technologies d’ici 2025. Pourquoi et comment le Sénégal est-il en train de devenir une capitale tech ?

Voir l’article source :

elles font bouger l’Afrique numérique

Voir la vidéo :

Elles font bouger l’Afrique numérique

Monnaie unique de la Cedeao : vers une banque centrale de type fédéral et un régime de change flexible


La future banque centrale de la monnaie unique de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), prévue en 2020, devrait être basée sur un modèle fédéral, et le régime de change de la future devise commune devrait être flexible.

Les chefs d’État de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao) se pencheront le 29 juin à Abuja sur l’agenda de la monnaie unique de la zone, en épluchant les différents aspects du rapport du comité interministériel des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales. Lors de la réunion tenue les 17 et 18 juin à Abidjan, la capitale économique de la Côte d’Ivoire, les ministres et gouverneurs des banques centrales ont tracé les jalons de la nouvelle monnaie unique, dont l’entrée en vigueur est prévue pour l’an prochain.

Voir l’article source :

Monnaie unique de la Cedeao : vers une banque centrale de type fédéral et un régime de change flexible

Camp d’été gratuit en leadership interculturel : Montréal à notre image


Montréal à notre image est une initiative financée par la Ville de Montréal qui vise à former de jeunes ambassadeurs du vivre-ensemble afin de leur fournir les connaissances et compétences leur permettant d’agir concrètement dans leurs divers milieux de vie pour promouvoir une société plus inclusive, solidaire et pacifique.

Il s’agit d’une occasion unique pour des jeunes de prendre part à un programme novateur de leadership interculturel axé sur la pratique et les expériences concrètes de rencontres interculturelles.

Le programme s’articule autour de trois volets complémentaires : le dialogue interculturel, le leadership et la participation citoyenne.

Il s’adresse aux jeunes de 12 à 17 ans habitant le territoire montréalais et se déroule en deux phases

  • Un camp d’été en leadership interculturel (8 au 19 juillet, excluant les fins de semaine) durant lequel les jeunes participeront à différents ateliers thématiques leur permettant de comprendre les enjeux du vivre-ensemble et de développer leur capacité d’action. Ils seront aussi amenés à aller à la découverte de la diversité montréalaise via des activités de rencontre avec différentes communautés.
  • À l’automne, les jeunes seront regroupés en équipes et jumelés à des mentors afin de mettre eux-mêmes sur pied des activités publiques favorisant la rencontre de l’autre. La préparation de ces activités impliquera de 3 à 4 rencontres réparties entre les mois d’août et novembre.

Étant donné le débat social en cours au Québec, il est important d’outiller les jeunes au dialogue interculturel, qui pourront tirer pleinement profit de cette opportunité qui leur est offerte. Voir le site internet d’Iciéla pour avoir toute l’information relative au programme ainsi que le formulaire de mise en candidature. De plus, des rencontres d’information auront lieu le 26 juin et le 4 juillet à 18h. Le lieu de la rencontre sera annoncé sous peu.

En ce qui concerne l’organisme, Iciéla contribue, depuis sa fondation en 2004, à bâtir une société composée de citoyens engagés qui co-construisent un vivre-ensemble inclusif, solidaire et pacifique, où chacun se retrouve et peut accomplir son plein potentiel, par une méthodologie pour former des leaders du dialogue interculturel qui transmettent le goût de la rencontre interculturelle aux jeunes et adultes de leur communauté.

Pour plus d’informations sur l’organisme www.iciela.org ou le programme www.montrealanotreimage.com

 Voir l’affiche  de présentation : Montréal à notre image 2019

Atelier-conférence : Qui sommes-nous et qu’avons-nous à offrir ?


La Ville de Montréal en collaboration avec Chromatic vous convie le 27 juin prochain à l’événement « Qui sommes-nous et qu’avons nous à offrir ? « , un atelier pratique dédié aux festivals et événements culturels sur les thèmes de la monétisation de la propriété intellectuelle et de l’augmentation de vos revenus en financement privé.
Le jeudi 27 juin 2019 de 9H à 12H au Campus Infopresse, 4310, boulevard Saint-Laurent, Montréal 

L’inscription et le détail de l’événement s’effectue à partir du lien suivant :

https://www.weezevent.com/cm-atelier-conference

Monétiser sa propriété intellectuelle pour augmenter ses revenus en financement privé
Deux aspects du milieu seront explorés à travers cet atelier : la construction de sa propriété intellectuelle en tant qu’organisation dans le secteur culturel et l’intégration de financeurs privés dans son modèle d’affaire.

Les participants apprendront d’abord à connaître, protéger et valoriser leurs actifs intellectuels, qui peuvent souvent être des sources de financement insoupçonnées. Cet aspect de la propriété intellectuelle est d’autant plus intéressant que de nombreux organismes culturels et artistiques ont des difficultés à augmenter leurs revenus autonomes.

Beaucoup se tournent en ce moment vers la commandite privée pour pallier leur manque de financement. Ce tournant arrive à point pour les entreprises qui, dans le même temps, cherchent de nouvelles manières de toucher leur public, faire connaître leurs valeurs ou s’impliquer dans de nouveaux domaines d’activités.

Il y a ainsi un besoin du secteur culturel et événementiel à reconnaître puis faire converger ces intérêts pour leur apporter des solutions pertinentes et innovantes.
Pendant cet atelier, les participants seront conseillés par des professionnels du marketing, du droit, de l’événementiel et de l’entrepreneuriat. Ils sortiront outillés et prêts à développer leur propriété intellectuelle et leurs partenariats afin d’assurer le succès de leurs activités.

 

Journée des jeunes de 12 à 15 ans à l’Espace Mushagalusa


Patrimoine culturel africain au cœur de la diversité montréalaise.

Le but de cette rencontre est d’offrir à la jeunesse montréalaise une opportunité de rencontrer d’autres jeunes d’origines ethnoculturelles et/ou des milieux socio-économiques différents. Durant cette journée les jeunes participeront à 3 ateliers de création qui facilitent réflexions et échanges d’idées. 

Journée organisée en partenariat avec la Fondation pour l’éducation sur l’holocauste et la prévention du génocide et le soutien financier de la ville de Montréal.

Trois Ateliers animés par des artistes professionnels.

  • Peinture.
  • Sculpture sur pierre.
  • Conte et littérature orale.

Les œuvres créées par les jeunes seront exposées pendant un mois à Espace Mushagalusa.

Activité entièrement gratuite. Places limitées à 30 participants.
Repas, pierres, outils, pinceaux, peinture et toiles seront fournis.
Le consentement des parents est obligatoire.

Samedi 29 juin 2019 de 10h am à 4h pm

Réservez maintenant : Places limitées

Mushagalusa Art Africain

533 rue Ontario Est, suite 100

Montréal, Qc H2L 1N8

Prix Charles-Biddle : Appel à candidatures


PRIX CHARLES-BIDDLE
Soumettez une candidature avant le vendredi 16 août!
Le prix Charles-Biddle souligne l’apport exceptionnel de personnes ayant immigré au Québec et dont l’engagement personnel et professionnel contribue au développement culturel et artistique du Québec. Par leurs réalisations, ce sont des modèles de réussite non seulement dans leur domaine, mais aussi pour l’ensemble de la société québécoise.

Le prix Charles-Biddle est décerné par le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion, en partenariat avec Culture pour tous, dans le cadre de la Semaine québécoise des rencontres interculturelles. 

Voir tous les critères

  1. Volet national / international

Récompense les efforts, l’apport, l’implication, l’engagement et le rayonnement d’individus sur la scène nationale ou internationale.

  1. Volet régional

Récompense les efforts, l’apport, l’implication, l’engagement et le rayonnement d’individus dans leur région, ville, village ou communauté.

Pour soumettre une candidature

Vous avez jusqu’au vendredi 16 août pour déposer votre dossier de candidature ou celui d’un artiste, artisan ou travailleur culturel issu de l’immigration.

Trois finalistes par volet seront choisis parmi les candidatures reçues. Le jury sélectionnera ensuite les deux lauréats qui remporteront le Prix, assorti d’une bourse de 5 000 $. Les quatre autres finalistes recevront une attestation officielle du ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion.

Les finalistes seront dévoilés à l’automne dans une capsule vidéo de La Fabrique culturelle de Télé-Québec.

Découvrez ici les lauréats des années passées.

Vous trouverez tous les détails de l’appel à candidatures ainsi que le formulaire d’inscription dans notre site.

Culture pour tous
4750, avenue Henri-Julien
Montréal (Québec)  H2T 2C8
Canada
info@culturepourtous.ca

 

Offre de bourses-stages pour l’année universitaire 2019-2020


Les appels à candidatures pour les bourses-stages de la Chaire Raoul-Dandurand sont lancés. Les candidat.e.s retenu.e.s auront la chance d’agir à titre de coordonnateur.trice d’un des observatoires de la Chaire.

La date limite pour soumettre une candidature est fixée au vendredi 7 juin.

Bourse-stage de la Fondation Marc Bourgie :
détails et modalités

Bourse-stage Charles-Philippe David – Jean-François Lépine :
détails et modalités

Bourse-stage pour le poste de coordonnateur.trice de l’Observatoire des conflits multidimensionnels :
détails et modalités

Inscriptions Projet Intégration


Les inscriptions pour le Projet Intégration 2019-2020 sont démarrées!

Nous nous prenons dès le mois de mai pour recruter les futurs participants du Projet Intégration.

Démarrer le recrutement tôt nous permet de créer des liens avec vous et avec les personnes qui nous seront référés et donc avoir un impact plus important durant leur parcours.

Dans cette optique, nous vous invitons à  identifier dès à présent des personnes pour qui le parcours en entreprise d’insertion est une solution.

Nous vous invitons également à prendre connaissance du document ci-joint :

Projet Intégration 2019-2020

Merci et bonne journée.

Cynthia Cayer

Intervenante socioprofessionnelle – Projet Intégration

Collectif des entreprises d’insertion du Québec

4100, rue André-Laurendeau, bureau 210

Montréal (Québec)  H1Y 3N6

Tél. : 514 270-4905, poste 230

Téléc. : 514 270-0926

http://www.collectif.qc.ca 

Ateliers gratuits de l’École des Entrepreneurs du Québec pour clientèle immigrante!


Bonjour,

Je me présente, je m’appelle Myriam et je suis la chargée de projets en communication et marketing pour l’École des Entrepreneurs du Québec (l’ÉEQ). En partenariat avec la Ville de Montréal, nous venons de développer une offre pour faciliter l’intégration d’immigrants souhaitant se lancer dans l’entrepreneuriat au Québec, qui le sont déjà ou qui l’étaient dans leur pays d’origine.

Sous forme d’ateliers en codéveloppement, la Ville de Montréal ainsi que l’ÉEQ ont comme objectif commun d’offrir, dans la mesure du possible, des ateliers accessibles: cette offre est donc GRATUITE!

Voici le lien contenant les détails des ateliers et la programmation:

Ateliers gratuits de l’ÉEQ

Myriam Plante
Chargée de projets, communication et marketing
(514) 398-9083, poste 242
505, boul. René-Lévesque ouest
Montréal (Québec)  H2Z 1A8
eequebec.com

Incitatifs à l’épargne- études


La planification des études postsecondaires des enfants dans un programme d’apprentissage, un cégep, une école de métiers, un collège ou une université leur ouvre la porte à une multitude de possibilités.

Dans le but d’aider à épargner pour les études futures d’un enfant, le gouvernement du Canada offre deux incitatifs à l’épargne-études, lesquels sont versés dans un régime enregistré d’épargne-études (REEE).

Voir les détails dans ce dépliant :

Dépliant pour diffusion

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter : canada.ca/epargne-etudes

Anémie falciforme : Héma-Québec incite la communauté noire à donner du sang


Héma-Québec poursuit ses efforts pour inciter les membres des communautés noires à donner du sang. C’est que l’organisme a besoin d’augmenter ses réserves et d’en assurer l’accès à des personnes souffrant de certaines maladies, notamment l’anémie falciforme.

Mathias et son frère Matteo, âgés de 7 et 9 ans, sont atteints d’anémie falciforme (aussi appelée drépanocytose), une maladie héréditaire du sang qui peut causer de fortes douleurs chez ceux qui en souffrent. Matteo a été diagnostiqué à la naissance, et son grand frère, lorsqu’il avait 15 mois.

Aujourd’hui, les deux frères doivent aller à l’hôpital toutes les cinq semaines pour suivre un traitement, un échange transfusionnel.

Les transfusions que les deux garçons reçoivent permettent d’atténuer les effets de la maladie.

Or il est préférable pour les malades de recevoir du sang de personnes ayant un bagage génétique semblable au leur, car cela réduit les risques de réactions aux transfusions.

Toutefois, les donneurs au sein des communautés noires ne sont pas nombreux.

C’est pourquoi depuis quelques années, Héma-Québec déploie des efforts pour rejoindre davantage les donneurs de ces communautés. Cette année, l’organisme souhaite avoir un minimum de 300 donneurs provenant de la communauté noire.

Voir l’article source :

communaute-noire-don-sang-malades-anemie-falciforme

Marché Africain de printemps édition 2019


Le Centre Afrika est heureux d’accueillir dans ses locaux le traditionnel Marché Africain du printemps, une initiative de la Coopérative Styl’Afrique Coop, qui promeut les talents et les compétences des artisans d’intégration.

Marché Africain de printemps édition 2019
au Centre Afrika,
1644 rue St-Hubert, Montréal
(métro Berri-UQAM)        

jeudi et vendredi 11 et 12 avril de 12h à 21h
samedi 13 avril de 13h à 20h

Voir le communiqué :

Communiqué Marché africain 2019