Toni Morrison, Rosa Parks deux visions du combat de la Liberté


«Rosa Parks s’est assise pour que nous puissions nous lever. Paradoxalement, son emprisonnement ouvrit les portes de notre longue marche vers la liberté». Révérend Jesse Jackson, le 25 octobre 2005.

«C’est ça, l’esclavage. Quelque part au fond de toi, il y a cette personne libre dont je te parle. Trouve-la et laisse-la faire du bien dans le monde». Toni Morrison (Home)

Dans cette contribution, je veux présenter le combat de deux femmes noires : l’écrivaine Tony Morrison et la militante Rosa Parks, chacune à sa façon, pour l’émancipation des Noirs aux Etats-Unis.

Cette opportunité a été mise à profit suite au décès de la romancière américaine Toni Morrison le 5 août à l’âge de 88 ans, emportant avec elle des centaines d’autres belles histoires.

Le Prix Nobel de Littérature lui a été décerné.

Voir l’article source :

Toni Morrison, Rosa Parks deux visions du combat de la Liberté

Appels à candidature TOHU


Deux postes sont ouverts à la TOHU au sein de la programmation des arts du cirque :

  • Coordonnateur(trice) approche communautaire et participation citoyenne (contrat temps partiel – 5 mois). Mandat : sensibiliser et tisser des liens entre la communauté maghrébine de Montréal et la TOHU dans le cadre de la programmation d’une compagnie de cirque contemporain du Maroc.

Voir les détails du poste :

Coordonnateur Participation citoyenne

  • Stagiaire programmation et diffusion – focus Afrique (contrat temporaire – 6 mois – Stage rémunéré dans le cadre de la subvention Dém’Art)

Voir les détails du poste :

Stagiaire en programmation et diffusion

Décès de Toni Morisson : la voix de l’autre Amérique s’est tue


Toni Morrison est morte ce lundi à New York à l’âge de 88 ans. L’auteur de « Beloved » et de « Jazz », qui fut l’une des premières à raconter la condition noire aux États-Unis, avait obtenu le prix Nobel de littérature en 1993.

Son sourire et ses dreads d’argent laissaient penser qu’elle pouvait encore résister au temps pendant des années : elle en avait vu tant d’autres ! Mais le temps est un ennemi sournois. La romancière africaine-américaine Toni Morisson est morte à New York, le 5 août 2019. Elle avait 88 ans.

Née Chloe Ardelia Wofford à Lorain, dans l’Ohio, le 18 février 1931, la fille d’un homme qui se méfiait « de chaque mot et de chaque geste de tous les hommes blancs sur terre » et d’une femme beaucoup plus optimiste sur la question raciale, choisit elle-même son prénom à l’âge de 12 ans, quand elle décide d’embrasser la foi catholique.

Voir l’article source :

Décès de Toni Morisson : la voix de l’autre Amérique s’est tue

Renault le constructeur français va assembler des véhicules au Nigeria


Renault va produire et distribuer des véhicules au Nigeria grâce à une coopération avec un conglomérat local, a annoncé jeudi le constructeur automobile dans un communiqué.

Deux modèles à bas coûts, la berline Logan et le SUV (4×4 de loisir) Duster « seront assemblés dans une usine existante » du groupe nigérian Coscharis à Lagos « à partir d’octobre 2019 », a indiqué le constructeur français.

Voir l’article source :

Renault: le constructeur français va assembler des véhicules au Nigeria

Mémoire de la TCRI – consultation sur les niveaux d’immigration


Aux membres de la Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes

Vous trouverez ci-joint le mémoire de la TCRI en vue de la consultation sur les niveaux d’immigration. Nous vous encourageons à le diffuser largement dès maintenant. Nous attendons une réponse de la Commission pour savoir si la TCRI sera invitée à comparaitre. Les auditions sont prévues à partir du 12 août.    

Nous vous invitons par ailleurs à envoyer un court message (lettre ou courriel) en appui au mémoire de la TCRI à la secrétaire de la Commission ce qui donnera plus de poids à nos recommandations, à l’attention de :

Commission des relations avec les citoyens

Secrétaire : Sabine Mekki
Édifice Pamphile-Le May
1035, rue des Parlementaires
3e étage, Bureau 3.15
Québec (Québec)  G1A 1A3
crc@assnat.qc.ca

Cordialement, Stephan

Stephan Reichhold – Directeur général

Table de concertation des organismes au service des personnes réfugiées et immigrantes (TCRI)

518, Beaubien Est, Montréal (Québec),  H2S 1S5,  Canada

reichhold@tcri.qc.ca

Tél. 514 2726060 poste 1

www.tcri.qc.ca

Télécharger le document :

TCRI Mémoire niveaux d’immigration 2020-2022 vf

Le Bénin veut faire du Port de Cotonou l’un des plus compétitifs de la région


Le Togo a fortement investi dans ses installations portuaires (+18,3% de chiffres d’affaires en 2018), et les géants ivoiriens et ghanéens gardent une place prépondérante dans le commerce maritime de la région.

Abidjan, en Côte d’Ivoire, et Tema, au Ghana, peuvent accueillir des navires plus gros car les bassins sont plus profonds et plus étendus (le plan d’eau à Abidjan est de 1.000 ha contre 80 à Cotonou), le coût de passage est moins élevé et les délais plus rapides.

Toutefois, le port de Cotonou a multiplié les efforts pour se débarrasser de sa mauvaise image et de ses délais d’attente interminables.

Le Bénin veut faire du Port de Cotonou l’un des plus compétitifs de la région

Dette : les gouverneurs des banques centrales africaines s’inquiètent


Une rencontre de haut niveau s’est tenue hier, mardi 30 juillet à Kigali, au Rwanda, pour discuter de la situation inquiétante de l’endettement du continent africain.

Les gouverneurs des banques centrales africaines se sont réunis pour s’entretenir sur les moyens de contenir le niveau de la dette souveraine de l’Afrique à un niveau acceptable, sans que cela n’entrave le financement des programmes de développement du continent africain.

Voir l’article source :

Dette: les gouverneurs des banques centrales africaines s’inquiètent

La nouvelle compagnie nationale Air Sénégal ouvre son capital


La compagnie nationale Air Sénégal a saisi la banque d’affaire française Lazard pour l’aider à ouvrir son capital. Une stratégie mise en place par le nouveau pavillon national sénégalais qui va densifier son réseau en Afrique de l’ouest et centrale pour mieux satisfaire la demande.

Air Sénégal, la nouvelle compagnie aérienne nationale sénégalaise, veut augmenter ses ressources financières pour poursuivre son développement.

A ce titre, elle vient de mandater la banque d’affaires française, Lazard, pour augmenter son capital dans le but d’étoffer sa flotte et ainsi concurrencer Ethiopian Airlines dans la sous-région ouest-africaine.

Voir l’article source :

La nouvelle compagnie nationale Air Sénégal ouvre son capital

Nigeria : 2 milliards de dollars pour un réseau de métro léger


Le gouvernement fédéral du Nigeria a annoncé son intention de construire un deuxième réseau de métro léger de 2 milliards dollars dans l’Etat de Lagos, afin d’alléger le réseau routier national qui connait une forte congestion.

Pour réaliser ce projet dénommé « Red Line », le Nigeria prévoit de faire appel aux investisseurs locaux et internationaux, rapporte samedi la presse locale.

Ce projet s’étendra sur 31 km allant d’Agbado à Marina, avec une extension de 6 km connectant Oshodi à l’aéroport international de Lagos, souligne la même source, notant qu’il sera doté de 9 stations le long de son parcours.

Le Nigeria envisage également cinq autres lignes à Lagos dans les années à venir, à savoir Green Line (26 km, Marina-Lekki Airport), Yellow line ( 34 km, Otta-Ido), Purple line (60 km, Redemption Camp-Ojo), Orange Line (42 km, Redemption Camp-Marina) et Brown Line ( 12 Km, Mile 12-Marina).

Source :

Nigeria 2 milliards de dollars pour un réseau de métro léger

Mauritius leaks : des multinationales qui siphonnent le fisc sénégalais à partir de Maurice


Des multinationales basées au Sénégal ont, pendant des années, profité de la convention de non double-imposition avec l’île Maurice, pour échapper à la fiscalité sénégalaise.

L’enquête menée par le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ) a permis de mettre la main sur 200.000 documents du cabinet d’avocats Conyers Dill & Pearman, qui révèle un vaste scandale d’optimisation fiscale qui a causé du tort à plusieurs pays africains, dont le Sénégal.

Le Sénégal a mis fin, au début de ce mois de juillet 2019, à la convention de non double-imposition qui le liait à l’île Maurice.
Voir l’article source :

Des multinationales qui siphonnent le fisc sénégalais à partir de Maurice

 

 

 

Pourquoi l’Afrique anglophone se porte mieux que sa sœur francophone


Au moment où les pays de la Comesa, majoritairement anglophones, expérimentaient une croissance moyenne supérieure à 7%, les francophones de la zone franc peinaient à enregistrer une croissance de 5%. Les anciennes colonies françaises ont un sérieux retard sur leurs sœurs d’expression anglaise.

C’est un débat qui peut soulever des passions, mais les faits sont têtus et les chiffres plus éloquents que les analyses. Il suffit de jeter un œil sur l’indice de développement humain (IDH), pour s’en convaincre. Parmi les dix pays ayant le meilleur IDH du continent, seul le Gabon est un francophone d’Afrique subsaharienne avec 0,68, occupant la huitième place. Le pays d’Ali Bongo est devancé notamment par Maurice (0,78), Les Seychelles (0,77) et le Botswana (0,70), mais aussi par des pays d’Afrique du Nord, l’Algérie, la Libye, la Tunisie.

Voir l’article source :

Pourquoi l’Afrique anglophone se porte mieux que sa sœur francophone

En 2020 l’Eco sera la monnaie unique des 15 pays de la CEDEAO


Au terme d’une réunion ministérielle de l’organisation régionale de la Communauté économiques de États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), il a été convenu qu’une monnaie unique pour cette région doit voir le jour en 2020. Cette futur monnaie a déjà un nom, et pourrait s’appeler Eco. Explications.

En 2020, les pays de la CEDEAO auront une monnaie unique. Au cours de la réunion ministérielle de l’organisation régionale, qui s’est tenue à Abidjan, hier, mardi 18 juin, la question du nom de la future monnaie a été abordée. L’Eco pourrait ainsi remplacer le Franc CFA.

Le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances, Adama Koné, a annoncé en conférence de presse, qu’à l’issue des échanges, un consensus s’est dégagé sur la dénomination Eco comme monnaie unique de la CEDEAO ».

Voir l’article source :

En 2020 l’Eco sera la monnaie unique des 15 pays de la CEDEAO

Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d’Afrique


Le président kényan Uhuru Kenyatta a inauguré vendredi le plus grand parc éolien d’Afrique, 365 éoliennes situées dans une zone semi-désertique du nord du Kenya et qui produisent plus de 15% des besoins en électricité du pays.

Construit dans une vallée aux paysages lunaires sur la rive est du lac Turkana, et dans un corridor naturel considéré comme un des endroits les plus venteux au monde, ce projet de 680 millions de dollars (600 millions d’euros) représente le plus grand investissement privé de l’histoire du Kenya.

Voir l’article source :

Le Kenya inaugure le plus grand parc éolien d’Afrique

 

Avis de décès


La Maison de l’Afrique Montréal et l’Africa Web Festival offrent leurs condoléances à leur collaborateur, François Bugingo, ainsi qu’à sa famille, suite au décès de son père, Kalimantoke Bugingo, survenu le 4 juillet, et dont les funérailles ont eu lieu le 13 juillet à Ottawa.

Que son âme repose en paix.

 

Union africaine : les enjeux du sommet de Niamey


Les chefs d’État des pays membres de l’Union africaine se réunissent dimanche et lundi à Niamey pour un sommet principalement consacré à la Zone de libre-échange continentale (Zlec).

Ce sommet est en grande partie consacré à la mise en œuvre de l’accord portant sur la création de la Zone de libre‑échange continentale (Zlec).

Relancé par Alpha Condé, ce vieux projet est l’un des étendards de l’agenda 2063 de l’Union africaine. Il était en discussion depuis 2012 et vise à créer un marché commun de 1,2 milliard d’habitants, dont le PIB cumulé avoisinerait 2 500 milliards de dollars.

Voir l’article source :

Union africaine : les enjeux du sommet de Niamey

 

De l’urgence de protéger les données personnelles des Africains


Depuis l’entrée en vigueur dans l’Union européenne du Règlement général sur la protection des données personnelles (RGPD), le monde semble être divisé entre les états qui protègent la vie privée de leurs citoyens et… les autres. Les pays africains se situent plutôt dans cette seconde catégorie.

Une incongruité : le continent aiguise les appétits de multinationales du numérique, qui veulent globaliser leurs services dans l’hémisphère Sud. Le moment est opportun pour imposer à ces entreprises le respect des données des utilisateurs. Le développement du cyberespace africain s’est accompagné d’une d’inflation de lois réprimant la cybercriminalité – sans que la matière première de cette économie, à savoir les données personnelles, n’en soit pour autant moins vulnérable. Si de nombreux textes condamnent l’introduction frauduleuse dans les systèmes d’information ou l’utilisation illégale de données informatiques, seuls 23 états sur 55 ont adopté des mesures juridiques relatives à la protection des données personnelles. Mais une loi, sans la force nécessaire à son application, est insignifiante : sur ces 23 pays, 9 à peine se sont dotés d’une autorité chargée de faire respecter les textes.

Voir l’article source :

De l’urgence de protéger les données personnelles des Africains

Gafam : l’Afrique face aux géants du Web


Protection des données personnelles, souveraineté numérique, fiscalité, lutte contre les fake news… Quelles stratégies le continent doit-il mettre en place pour encadrer l’offensive des Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft, etc. ?

Du Cap à Dakar et de Nairobi à Lagos en passant par Accra, jamais les incubateurs de start-up financés par les géants américains de l’Internet n’avaient autant essaimé sur le continent.

Voir l’article source :

Gafam : l’Afrique face aux géants du Web

Sénégal: des réserves de gaz estimées à plus de 910 milliards de m3


Le Sénégal dispose de réserves en gaz naturel qui le placent parmi les premiers du continent africain. Les réserves découvertes à ce jour classent le pays au 5e rang africain et au 27e rang mondial.

Le Sénégal va rejoindre le cercle des producteurs et exportateurs de gaz naturel à partir de 2021. Une situation qui suscite moult interrogations sur les réserves réelles du pays et l’impact de cette nouvelle richesse pour le pays de la Téranga.

Voir l’article source :

Sénégal: des réserves de gaz estimées à plus de 910 milliards de m3