Pop Up Atelier Love U Édition Saint valentin à la Maison de l’Afrique le samedi 10 février de 14h à 18h30


Le Pop Up Atelier est une journée dédiée au craftswomanship.

À la beauté du travail fait doucement et avec intention; celle de bâtir avec ses mains ce qui est bon pour nous, pour les autres et ce monde qu’on partage. L’intention de créer pour soi et les autres… simplement par amour.

Le Pop Up Atelier est cette re-découverte de la tendresse de l’artisanat. L’attention et la lenteur du détail dans la création de produits qui soignent, énergisent et nourrissent.

Présentation :

https://www.facebook.com/events/128484501287674/

Programmation :

http://loveumvt.com/programmation/

Billets et tous les détails sur ce lien :

https://www.eventbrite.ca/e/billets-pop-up-atelier-st-valentin-41615694663

Conférence sur l’Égypte ancienne à la maison de l’Afrique le 13 février à 19 h


Le Chapitre de Montréal de la Société pour l’Étude de l’Égypte ancienne en collaboration avec la Maison d’Afrique Montréal ont le plaisir de vous inviter à la conférence intitulée
Une dynastie du néant? Parcours historiographique de la quête des origines du Royaume de Kouch
par Jessica Bouchard, doctorante en égyptologie, UQAM / Université de Münster
    La XXVe dynastie pharaonique, parfois appelée « éthiopienne », «nubienne», «africaine» ou «kouchite», surprend par sa nature traditionnellement égyptienne tout en étant décidément nubienne. Il peut sembler contradictoire que ces rois s’érigèrent en tant qu’héritiers légitimes du trône d’Égypte, protecteurs de la Ma’at et unificateurs d’un territoire fragmenté, faisant usage de l’écriture désormais classique du Moyen Égyptien et adoptant un style artistique archaïsant, tout en rendant hommage à leur identité nubienne par la représentation de caractéristiques physiques et de tenues d’apparat les plaçant en marge de l’archétype pharaonique. Cet enchevêtrement de référents culturels dans la production royale textuelle et iconographique, indiquant par ailleurs la richesse intellectuelle de cette dynastie, contribua sans aucun doute à la confusion entourant ses origines.
   Lors de notre présentation, nous analyserons comment les historiens, archéologues et chercheurs perçurent et présentèrent ces « Pharaons noirs » et l’émergence de leur pouvoir aux VIIIe-VIIe siècles av. J.-C. Des premiers égyptologues aux nubiologues de la fin du siècle dernier, l’explication des procédés complexes de formation étatique et de conquête politique fut fortement marquée par les théories colonialistes et postcoloniales, de telle sorte qu’il est désormais impossible d’adresser cette question sans prendre en compte les implications idéologiques qui sous-tendent son historiographie. Ce survol nous permettra en outre de comprendre comment la « race » ou « l’ethnicité » de ces rois vint à prendre une si grande place dans l’étude de la civilisation nubienne et de proposer des pistes quant aux causes de l’impasse dans laquelle se trouve désormais ce problème. Ainsi, nous espérons démontrer que les changements historiographiques concernant les origines du Royaume de Kouch dépendent tout autant de l’émancipation de « la question raciale » que de l’augmentation des sources disponibles.
DATE :
Mardi le 13 février 2018 à 19h
LIEU:
La Maison de l’Afrique Montréal, 6256 rue Henri-Julien à Montréal (2 rues à l’Ouest de St-Denis et à 7 minutes des stations de métro Beaubien ou Rosemont).
TARIF:
Gratuit pour les membres, 15.00$ pour les non-membres.
 DESCRIPTION DES ORGANISMES IMPLIQUÉS:
La Société pour l’Étude de l’Égypte Ancienne est sans but lucratif et a pour but de stimuler l’intérêt pour l’égyptologie auprès des étudiants, des professionnels et du grand public.
La Maison de l’Afrique Montréal est un lieu consacré à la mise en valeur de l’Afrique dans toutes ses facettes et dont les valeurs principales sont la convivialité, la créativité, le professionnalisme et le partage. Pour en savoir plus: http://www.maisondelafriquemontreal.com

Soirée littéraire : Identité et interstices


Association Culturelle Passerelle, les mille et une soirées littéraires

Vendredi 10 novembre 2017 à 18h00

Rencontre / Débat
IDENTITÉ ET INTERSTICES
Maison de l’Afrique
6256, avenue Henri-Julien, Montréal, Québec, H2S 2T8

Métro Beaubien ou Rosemont

Avec :
-H.Nigel Thomas, auteur, entre autres, de  » Des vies cassées « , professeur retraité de littérature.

-Ouanessa Younsi, poète et médecin psychiatre, auteure entre autres de  » Soigner aimer » , et finaliste du Prix du gouverneur général en 2017

-Luis Zuniga, poète et conférencier, auteur, entre autres de « Ton accent, Luis »

À travers des auteurs montréalais, nés ici ou ailleurs, qu’ils soient de consonance africaine, méditerranéenne, nord-américaine ou asiatique, la mobilité et les voyages investissent les entrelacs de l’écrivain, éludent les cloisonnements, le repli et tracent de nouvelles voies. De ce fait, il importe de savoir à quel point la littérature reste l’un des moyens les plus efficaces de réfléchir sur l’identité des Hommes et sur le monde.